En dehors de l’article des DNA, nous n’avons aucune information concernant le projet. Il semble que la communauté de commune de la Basse Zorn prévoit de mettre en ligne des éléments qui auraient servi à la présentation aux élus des villages et ceux de la comcom, documents réalisés par la société Brownfields...


seule communication, en réponse à la démarche de création du collectif:


https://agir.greenvoice.fr/petitions/non-a-la-nouvelle-zone-industrielle-de-hoerdt-avec-l-epsan-de-reichstett-jusqu-a-l-autoroute-1?share=b98b7b4a-342f-4ac6-9ee2-5c7139493422&source=email-share-button&utm_medium=&utm_source=email


Hoerdt

24 avril, 15:21  ·

Ces derniers jours, certains d’entre nous, ont manifesté leurs inquiétudes quant au devenir de la friche de l’EPSAN, alors Quid de cette opération ?

Qui est l'aménageur et le porteur financier ? C'est la société Brownfields, spécialisée dans la reconversion de friches, qui a proposé le meilleur prix lors de la vente du site par l'Etat

Quel rôle pour les élus ? D'assurer le bon équilibre entre économie et environnement, la bonne insertion du site dans l'espace, et de limiter autant que faire se peut les éventuelles nuisances.

Quid du patrimoine bâti ? Il sera préservé ! le cœur du patrimoine bâti sera maintenu et valorisé en un réel espace de vie.

Quel sera l'impact environnemental : il sera positif ! La zone du Neubachel sera sanctuarisée, afin de maintenir intact le biotope. Il s’agit de préserver au maximum la faune et la flore sur le site et en favoriser leur développement. En outre, plus d'un hectare de prairie fleurie sera créé et, 150 arbres de haute tige et 5 km haies seront plantés. Les arbres remarquables du site identifiés seront maintenus.

Et l'impact économique : il est indéniable. Nos entreprises y trouveront une réponse à leur projet de développement et l'opération sera créatrice d’emplois et de richesses dont tous bénéficieront directement ou indirectement. Le niveau de qualité des services proposés à la population dépend en effet en grande partie de la santé du monde économique de notre territoire.

Depuis 2014, tout a été mis en œuvre pour permettre à notre hôpital de renaître sous une autre forme tout en rappelant son histoire. De nombreuses pistes ont été explorées dont celles liées à la culture. Les élus se sont, par d'ailleurs, fermement opposés à sa transformation en cité funéraire ou en prison.

Les équipes municipale et communautaire veillent au strict respect des intérêts de notre territoire et de ses habitants, Le projet sera présenté de manière détaillée lorsque la pandémie et les procédures administratives le permettront.

bassezornvivant.fr
collectif de défense du bien-être du vivant dans la Basse-Zorn, vivant humain, animal et végétalaccueil.htmlaccueil.htmlaccueil.htmlaccueil.htmlshapeimage_3_link_0shapeimage_3_link_1shapeimage_3_link_2