La période que nous traversons est paradoxalement propice aux échanges et partages d’opinions, que ce soit entre amis, connaissances ou même inconnus, à l’occasion de files d’attente devant les commerces.


Les sujets abordés sont nombreux, covid bien sûr, mais ceux concernant nos cadres de vie, notre santé, notre alimentation, les modes de cultures, pesticides ou engrais, la biodiversité, respect de la nature, respect entre nous, entre voisins… nuisances, pollutions, désagréments sont bien souvent évoqués…


A maintes reprises, l’idée que « cela ne peut pas continuer ainsi » ou « qu’il faudrait faire quelque chose » apparaît, mais toujours suivi de la remarque « mais quoi ? comment ? »… et malheureusement aussi suit la remarque « on ne peut rien faire, ça se fera de toute façon! »


L’article des DNA, qui a dévoilé le projet de la nouvelle zone industrielle autour de l’EPSAN, nous a beaucoup surpris. Depuis sa parution, lors de diverses conversations avec des citoyens de Hoerdt, Weyersheim et Gries, il est apparu que peu d’interlocuteurs avaient connaissance de sa parution et de son contenu. Cependant, tous ont exprimé le même sentiment: ça suffit!


Dès lors, la question s’est posée : combien sommes-nous à être au courant? et de cet avis ? sommes-nous une poignée, beaucoup, ou une majorité?


Afin de recueillir l’avis des citoyens, nous avons mis en ligne une pétition, sur agir.greenvoice.fr que vous pouvez signer et transmettre.

Fort de presque 500 signatures, nous avons décidé de créer un collectif pour que toutes ces causes, souvent sans voix, puissent être défendues. Faire savoir qu’il y a d’autres manières de voir les choses. Avec pour seul objectif le bien-être du vivant, qu’il soit humain, végétal ou animal…


Vous pouvez également envoyer un mail avec vos coordonnées à l’adresse bassezornvivant@gmail.com, si vous souhaitez participer à ce collectif de « défense du bien-être du vivant en Basse-Zorn ».


Le projet autour de l’Hôpital, présenté dans l’article des DNA nous a semblé urgent et prioritaire, mais celui des lotissements évoqués pour Hoerdt, Gries et Weitbruch sera également abordé si le collectif voit le jour.

Bien d’autres sujets, liés au bien-être dans nos villages et nos campagnes seront amenés à être défendus.



bassezornvivant.fr
collectif de défense du bien-être du vivant dans la Basse-Zorn, vivant humain, animal et végétalaccueil.htmlaccueil.htmlaccueil.htmlaccueil.htmlshapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2